10 mai 2015

! Mon blog a déménagé, retrouvez-moi sur gregmadison.co !

"Je crée le futur,  car c'est là que je vais passer le reste de ma vie" 
En tant que spécialiste en prospective et futurologie, vous trouverez sur mon nouveau blog, mes réflexions et mes contributions technologiques.

Mon blog a donc déménagé, retrouvez-moi sur gregmadison.co


12 janvier 2015

Retour des éditions 2 et 3 du Meetup Paris Réalités Alternatives

Mon blog a déménagé, retrouvez-moi sur gregmadison.co !

Voici enfin les vidéos des intervenants des deux dernières éditions. Merci d'être toujours plus nombreux a vous intéresser à cette communauté, nous allons bientôt passer la barre des 450 membres.



Commençons par l'avant-dernier Meetup:

Ce que l'Oculus va changer dans le monde médical



Rémi Rousseau: Ingénieur marié à une médecin, ayant monté une entreprise à mi-chemin entre digital et médecine, réalisateur de la première opération chirurgicale pour l'Oculus Rift https://medium.com/@Goetz/virtual-surgery-gets-real-221beeac65ea


Why does VR need natural HMI



L’explosion imminente de la Réalité Virtuelle pour tous met en lumière une série de besoins qui ne sont pour l’instant pas résolus tels que l’interaction naturelle avec le monde virtuel.
Chez SoftKinetic nous explorons et partageons les possibilités qu’offrent nos senseurs 3D couplés à nos logiciels de tracking et d'analyse.
Par Eric Krzeslowww.softkinetic.com


Développer pour le GearVR by InnerspaceVR



InnerspaceVR, ayant été choisie par Samsung pour être un des quelques fournisseurs d’expériences de réalité virtuelle lors du dévoilement du Samsung GearVR à Berlin en 2015, nous avons une expérience pour l'instant très rare, de pouvoir développer des jeux de VR sur mobile. Qu'est ce que cela implique? Regardez la vidéo. André Lorenceau et Balthazar Auxietre
www.innerspacevr.com


Post-mortem de The Rift: U.R.I.D.I.S - Game et Level Designer



L’équipe URIDIS présente un retour d’expérience sur la création de leur projet de fin d’études. The Rift: U.R.I.D.I.S a gagné le Unity Award 2014 catégorie Best Student Game. Ce projet est un jeu en réalité virtuelle. Quels sont les obstacles, les défis, les choses à faire ou ne pas faire pendant la création d’un jeu vidéo en réalité virtuelle ? www.uridis.com www.twitter.com/TheRift_Game


Concernant le dernier meetup, nous avons eu un invité exceptionnel grâce à MiddleVR :


La réalité virtuelle, un outil efficace en psychothérapie



Stéphane Bouchard: Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en cyberpsychologie clinique, il étudie l’efficacité de la réalité virtuelle pour le traitement des troubles d’anxiété. Afin de mieux comprendre les outils thérapeutiques utilisés dans ce contexte, il cherche à savoir si une personne atteinte d’un trouble d’anxiété est en mesure de modifier les représentations mentales que contient sa mémoire, ce qui pourrait mener à la mise au point d’un traitement psychothérapique plus efficace.


Enfin, Romain Sentenac, Designer Interactif passionné par les nouvelles technologies nous à présenté :

Flanbor, le jeu vidéo qui mélange les objets physiques avec le virtuel

Présentation autour d’un projet de mapping interactif montrant la co-existence entre réel et digital, découverte de quelques-unes nombreuses et intrigantes expérimentations dans le domaine. www.romainsentenac.fr


À  noter qu’à chaque manifestation, nous avons eu l'occasion de recevoir dans l'espace démo OlivierJT pour présenter sa fabuleuse expérience immersive :

Synthesis Universe



www.synthesisUniverse.com

Si vous disposez d'un Oculus DK2, vous pouvez d'ores et déjà télécharger cette merveille qui a gagné le prix “Best Art Direction” au Oculus Proto Awards en September 2014.


Je remercie énormément l'ISART Digital ainsi que la Web School Factory pour nous avoir accueillis.

Retrouvez les infos sur cette communauté sur les réseaux sociaux:

26 octobre 2014

Casque, lunettes, lentilles, implants ou la suite logique

Mon blog a déménagé, retrouvez-moi sur gregmadison.co !

Pour qu'une technologie soit acceptée, le form factor est un des points décisifs pour passer le gouffre de Moore. Bien que Bill Gates ait présenté la première tablette en 2002 (Tablet PC), c'est Apple qui a inondé le marché avec son iPad en 2010.

Il est fort probable que la version commerciale de l'Oculus Rift se vende comme des petits pains et que tous les dérivés à base de téléphones portables y trouvent aussi leur places… Cependant, je ne vois pas les gens se balader dans la rue avec ce genre de casque en permanence sur les yeux.




Pourtant, ce sont bien ces périphériques qui vont sensibiliser et éduquer les utilisateurs. L'évidence des usages dans le monde professionnel poussera les fabricants à miniaturiser ces dispositifs jusqu'à ce qu'ils puissent être seulement des lunettes sans fil et autonomes.

C'est devenu un incontournable dans mes présentations : le système ARI.

Tiré d'un jeu vidéo portant le nom de Heavy Rain, cet appareil se présente sous la forme de lunettes usuelles. Il permet de visualiser une réalité virtuelle/augmentée… une réalité alternative. Il est selon moi, la parfaite représentation de ce que l'avenir nous réserve et de ce vers quoi les industriels doivent tendre.



Est-ce de la science-fiction, juste un jeu vidéo ? Non, c'est bien de la prospective et de la clairvoyance! Regardez plutôt la vidéo suivante.



Allez ! Comme j'aime bien faire des prédictions optimistes et que les récentes acquisitions de Google et Facebook me confortent dans cette idée, je pense que vous aurez ces lunettes sur le nez dans moins de cinq ans.

Cinq ans... OK ! Mais pour faire quoi ?

Justement amis designers en tout genres, vous avez votre carte à jouer. Aujourd'hui, nous sommes aux prémices des applications professionnelles usuelles augmentées/virtuelles. Le vrai problème (je sens que je vais me faire des ennemis) est qu'il n'y a quasiment que des développeurs qui s'investissent dans la réalité virtuelle. Du coup, nous avons des Proof Of Concept prometteur et qui font illusion dans un premier temps. En revanche, l'ergonomie est inexistante, les interfaces font saigner les yeux et je ne parlerai même pas de l'expérience utilisateur. Certaines personnes pourraient penser que j'exagère étant donné que l'on parle ici de POC.

OUI, ces vidéos envoient du bois! Pourtant, dans un espace où l'imagination est sans limites et où l'on devrait faire fi des lois de la physiques qui régissent notre monde… nous nous retrouvons avec des écrans qui ressemblent à des écrans, des boutons slider dans des panneaux... etc





Récapitulons au cas où je ne serais pas assez clair. L'innovation incrémentale touche à ses limites. Les industries d'écrans, d'électroniques, de processeurs et j'en passe, ont trouvés dans les réalités alternatives un nouvel axe de croissance. Aujourd'hui, casques et lunettes, mais demain, lentilles puis implants. Alors, commencez à imaginer vos interfaces désincarcérées de leurs cadres 16/9, spatialisez vos interactions. Vous êtes des pionniers, vous avez cette chance d'être les premiers à pouvoir sculpter cette matière digitale.


DESIGNER de tout poil, venez rencontrer dans ce Meetup, les codeurs qui bâtissent les fondations de ce nouveau paradigme!

Sources



25 septembre 2014

Retour sur le premier meetup Paris Réalités Alternatives

Mon blog a déménagé, retrouvez-moi sur gregmadison.co !

J'ai organisé mercredi 24 septembre au sein de La Paillasse le premier Meetup Paris Réalités Alternatives. Le groupe compte déjà 214 membres et ce sont plus de 130 personnes qui ont participé à cette rencontre.











Oculus Rift DK1/DK2, SmartGlass, video mapping, metaverse, avatars, usages/prospective … et bien d’autres sujets ont été abordés dans cette édition dont voici le pitch de lancement.

Nous avons eu au programme :

L’oculus d’hier et d’aujourd'hui ainsi que ses alternatives


Par Antoine Rigitano: Etudiant en doctorat d'Archéologie et 3D, développeur pour l'Oculus Rift et les Google Glass, rédacteur chez EnterTheRift.fr et membre de Glass Camp.


Réalité virtuelle, pourquoi nous allons vivre dans la matrice !



Par Greg Madison: Designer IHM innovante et designer d'interaction, UI/UX. Spécialisé sur les Réalités Alternatives


Le metaverse et les avatars

Par Nicolas Barrial: Journaliste nouveaux médias, blogueur, Consultant. Spécialiste des mondes virtuels, il est en 2003 le premier français dans Second Life.


Bref état de l'art de la VR, quelles en sont les clés et quels sont les obstacles importants a surmonter pour une expérience de qualité

Par Christophe Gouet: Ingénieur en Réalité Virtuelle chez MiddleVR et secrétaire de l’association VR Geeks. Anciennement responsable réalité virtuelle sur un projet chez Dassault Systèmes, il y a rencontré Sébastien Kuntz, président et fondateur de MiddleVR.


Merci à La Paillasse et au Coglab de nous accueillir pour cet évènement.

Retrouvez les infos sur cette communauté sur les réseaux sociaux:

4 juillet 2014

Google I/O 2014 ou le silence de Glass

Umanlife a confié la couverture du Google I/O à Josse Blais. Sur place, j'en ai profité pour lui demander ses réactions à chaud. Josse étant très actif dans la communauté française des Google Glass, je ne pouvais pas manquer l'occasion de le questionner au sujet du silence quasi absolu sur ce périphérique cette année.



Je tiens quand même à précisais que même si il ni a pas eu d’annonce durant le salon, un espace plutôt conséquent dans l'immense hall, était réservé aux Google Glass.

Merci Josse pour ce retour.


Josse Blais @KamaXe JosseBlais.fr/

26 juin 2014

Google CardBoard ou la réalité en carton

Mon blog a déménagé, retrouvez-moi sur gregmadison.co !

Cocorico ! Hier, l'œuvre de deux français a défrayé les news technologiques. David Coz et Damien Henry ont utilisés leur fameux 20% pour démarrer ce projet de réalité virtuelle à bas coût

Attention !!! Si le dispositif semble bricolé, il n'en est rien. Que cela soit au niveau du design industriel ou du software, nous avons là un produit très bien réfléchi.



Le design industriel

Un seul panneau de carton permet de construire son exemplaire. C'est propre et ça se monte même sans lire les explications.


Le design d'interaction

L’expérience utilisateur est géniale. Un tag sur le packaging vous invite à télécharger l'application Google Cardboard. Une fois le téléphone en place, l'application se lance toute seule. Des icônes flottent alors horizontalement devant vous, pour mettre en surbrillance votre choix, il suffit d'orienter votre tête vers celui-ci. 

Enfin, un astucieux interrupteur aimanté permet de valider votre sélection. En effet, lorsque vous faites glisser la rondelle métallique vers le bas, cela change la signature magnétique de votre environnement. Chose qui est détectée par le magnétomètre de votre smartphone et qui est interprétée comme un clique. J'adore ce genre de hacking, c'est presque magique lorsqu'on l'utilise.

Pour revenir à l’écran d’accueil, vous devez incliner l'appareil a 90°, une vibration vous avertira alors de la réussite de l’opération.


Le software

L'UI est très fluide, pas de fioritures et une navigation intuitive. Sur le nexus 5 je n'ai pas noté de ralentissement, tout tourne bien. Vivre de l’intérieur vos propres photos sphères et  panoramas, c'est justement ce qu'il manquait pour pouvoir les apprécier. Le dessin animé en 3D stéréoscopique est un bonbon pour les yeux. La salle de projection privée YouTube laisse rêveur quant aux possibilités.


Les plus :

  • Bien que le FOV soit très petit, le rendu sur cet écran est surprenant. On ne voit quasiment pas les pixels et la distorsion de la lentille est quasi inexistante (Nexus 5 1920px X 1080px).
  • Un appareil accessible pour de nouveaux usages.
  • Ça décoiffe moins qu'un Oculus ^^



Les moins :

  • Il faut être manuel pour le fabriquer from scratch
  • Les lentilles ne se règlent pas, c'est à vous d’éloigner ou de rapprocher le dispositif de vos yeux, pour modifier la focale.
  • C’est un peu flou parfois.



Vous trouverez à cette adresse les plans pour construire votre propre version du Google Cardboard ainsi que le logiciel de Réalité Virtuelle pour smartphone, à télécharger via le GooglePlay :


Pour rejoindre la communauté des developeurs/designers Cardboard sur Google plus: https://plus.google.com/communities/111524380182206513071


Merci infiniment à Joss Blais pour m'avoir permis d'utiliser son Google Cardboard pour cette mise en lumière.


Merci une fois de plus à Mayane Guez pour ces images.

@Mayaneguez

22 juin 2014

Softkinetic ou l'interaction de la matière virtuelle

Mon blog a déménagé, retrouvez-moi sur gregmadison.co !

J'ai eu la chance d'assister au AWE ( le plus gros salon de la réalité augmentée) durant mon pèlerinage à la Silicon Valley. C'est à Santa Clara en Californie que s'est déroulé cet évènement, avec des exposants en pointe dans ce domaine et pas loin de 2000 professionnels venant du monde entier.

C’est avec beaucoup de joie que j'ai rencontré un francophile avec une technologie "blow your mind" comme on dit ici ! C'est Eric Krzeslo, créateur et co-fondateur de SoftKinetic qui nous présente sa caméra Creative Senz3D Depth montée sur un Oculus DK1.



L'effet est bluffant! Même si l' UI est simplissime, on sent l'immense possibilité du dispositif. La sensation que vous procure le fait de voir et d'avoir votre propre main intégrée dans l'univers que l'on vous propose n'a pas d'égal. Ok il y a un petit décalage entre votre geste et celui de votre membre dupliqué ... mais le cerveau s'en accommode parfaitement car il reconnaît votre main. Pour avoir testé plusieurs périphériques d'interaction comme les fameux Tactical Haptics ou même les PlayStation Move avec le Morpheus de Sonny, je peux dire que je préfère pour le moment mille fois une expérience où ce sont mes vrais doigts fantômes qui touchent de la matière virtuelle plutôt qu'un périphérique pas naturel qui au final commande un ersatz tremblotant de ma main.

À noter que sous le coup de l'excitation, j'ai confondu IronMan avec Minority Report et la différence est grande ... Car oui, il est bien question ici de pouvoir réaliser des interfaces 3D spatialisées et manipulables du bout des doigts avec lequel l’utilisateur ne se déplace pas physiquement. En revanche, comme dans IronMan, l'Oculus DK2 permettra lui, de se mouvoir véritablement dans les interfaces graphiques grâce à sa caméra de position.

Alors que le cinéma de science fiction nous a vendu des environnements bardés d'écrans et d'ordinateurs dans lequel les protagonistes peuvent allègrement jouer avec des hologrammes, nous avons aujourd'hui enfin la solution pour réaliser ces usages et sans que cela ne coûte une somme inabordable pour le grand public.

Je le disais dans cette interview, les applications métiers vont être repensées pour être utilisables dans le virtuel. Amis designers et développeurs, je vous conseille ardemment de commencer à réfléchir à vos interfaces comme des ateliers physiques.

Le plus merveilleux dans cette histoire c'est que vous allez pouvoir tester par vous-même ceci, car tout le Modus operandi se trouve dans le lien suivant ;)
VR toolkit for Oculus DK1

Enfin, je remercie très chaleureusement augmented-reality.fr pour avoir upgradé mon Badge ^^